Le roman Adultère de Paulo Coelho : Ce livre qui m’a donné envie de tromper mon mari

Avez-vous une idée d’à quel point un livre, un film, une série, et les autres oeuvres de fiction peuvent impacter sur la vie d’une personne ? Si vous en doutez, vous allez bientôt changer d’avis après avoir lu mon histoire. Une histoire que je pourrai intituler : comment le roman Adultère de Paulo Coelho m’a donné envie de tromper mon mari. Oui, vous avez bien compris. La simple lecture de ce bouquin a animé en moi des envies malsaines. Tout ce que je voulais, c’était bien de passer à l’action…

A propos du roman Adultère de Paulo Coelho

Paulo Coelho a toujours été le genre d’auteurs qui avait le pouvoir de toucher l’âme de ses lecteurs. Je ne dérogeai pas à cette règle. Ses écrits me pénétrèrent et améliorent mon humeur, un peu comme les rayons du soleil. J’avais clairement l’impression d’être Linda, et c’est la raison pour laquelle je voulais agir comme elle. Il m’arrive dès fois de penser est-ce que la personne qui m’avait recommandé ce livre (qui est d’ailleurs une très bonne amie) n’a pas compris cela et c’est pourquoi elle tenait tant à ce que je lise le bouquin. Quoi qu’il en soit, le livre m’a ouvert les yeux sur plein de choses, notamment la relation adultère. Il impacté sur ma manière de penser et m’a amené à m’interroger davantage sur la vie, le destin, les relations conjugales, etc. C’est quand même dingue comment un ex-amant peut revenir dans la vie de quelqu’un et tout chambouler. Une vie sans amour n’en vaut définitivement pas la peine. On comprend cela bien trop tard quelquefois.
Je me rappelle encore à l’époque, je me suis mariée pour toutes les raisons possibles, excepté l’amour. Le roman Adultère a clairement mis en lumière cela. Je voulais impérativement changer ma vie. Je voulais la « vivre », surtout une relation sans lendemain avant que ce ne soit trop tard. Je ne suis pas une gamine j’ai 41 ans. J’ai alors rappelé mon ex-amant, tout comme Linda l’avait fait avec son ancien flirt. Sauf que les dénouements ne furent pas les mêmes, et avec du recul, je me dis que c’était tant mieux ainsi.

roman adultere

Pourquoi ce bouquin animait-il des envies pareilles en moi ?

Généralement, il y a quelque chose qui déclenche l’envie/le besoin de changement. Pour moi, c’était ce bouquin. Car en réalité, tout dans ce texte me parlait. La routine de Linda, sa « parfaite » vie bien rangée, son ancien flirt qui m’a rapidement rappelé un ex. Je m’identifiais beaucoup trop à Linda. Oui, nous les femmes nous restons d’éternelles insatisfaites. Car comme Linda, j’avais vraiment tout pour être heureuse. Mais ma vie était trop terne.
J’avais besoin d’adrénaline, de sensations fortes, et ce n’est certainement pas le genre de choses que mon mari pouvait me procurer. Je comprenais Linda, oh oui je la comprenais. Une petite bourgeoise qui avait tout pour être heureuse, mais qui ne l’était pourtant pas. Comme je la comprenais ! C’est ainsi que plus j’avançais dans le livre, plus l’envie de contacter un ex pour un plan cul cessait de m’animer. Linda me donnait de l’espoir. Grâce à elle je compris que peu importe notre âge, nous avions aussi droit au bonheur. Nous avions le droit de vivre de grandes choses. Nous étions après tout des femmes et nous avions besoin d’un homme qui fasse ressortir notre côté obscur, faire de vilaines choses, réveiller notre féminité, être coquine. La routine ne convient à aucune femme, qu’elle se l’avoue ou pas. Nous, nous avions juste le cran de passer à l’action.

Une situation qui m’a permis de prendre les bonnes décisions

Quand j’ai recontacté mon ex, je pensais pouvoir m’offrir de torrides ébats. Non je n’ai pas honte de l’avouer. C’est vraiment ce que je voulais : le sexe adultère pour donner du pep’s à ma vie. Mais contrairement à Linda, j’ai retrouvé un homme mature qui avait la tête sur les épaules. J’ai plus tard compris que ce sont les déceptions accumulées tout au long de sa vie qui l’ont rendu aussi posé et déterminé. Il sait ce qu’il veut, et grâce à lui je le sais maintenant moi aussi. Il n’a pas accepté mes avances.
Mieux encore, ses propos m’ont été d’une grande aide. J’ai compris qu’il fallait que je me ressaisisse. Puisque mon mariage ne me convenait pas, je devais y mettre un terme et assumer. Je devais identifier ce que je voulais réellement et avoir le cran de tout faire pour l’obtenir. Une partie de jambes en l’air n’allait pas résoudre mon problème, le mal était plus profond.
Le roman Adultère de Paulo Coelho m’a donné envie de tromper mon mari, mais je ne l’ai pas fait. J’ai finalement mis un terme à mon mariage. Depuis quelques mois, je me suis remise avec mon ex. On passe de très bons moments. Ce n’est pas très sérieux (en tout cas pas pour le moment). Je suis plutôt satisfait des plans que j’ai pu trouver sur EasyFlirt et Dating.

Author: Mathilde